Béla Bartók

La série de fascicules « Les Aventures de Béla Bartók » est éditée par les éditions du Carnoplaste (site sur lequel vous découvrirez ce qu’est un fascicule, si vous l’ignorez encore). Les couvertures sont l’œuvre de Jeam Tag.

Tout début des années quarante. Dans le but de neutraliser les États-Unis avant même qu’ils n’entrent en guerre contre l’Allemagne nazie, Hitler envoie de l’autre côté de l’Atlantique ses meilleurs espions : des entités aux pouvoirs surhumains.

Exilé à New York, le musicien hongrois Béla Bartók lutte secrètement contre ces monstrueux agents du IIIe Reich, déjouant leurs machinations perfides grâce à son armée de fantômes magyars.
Il est aidé dans son combat par une jeune Noire orpheline et délurée : Black Becky.

Bartok 1 couv final 2015

bartok2_couv.indd

Couvertures de Jeam Tag

Interview

Sur Phénix-web, une interview croisée avec Jeam Tag.

Les retours :

  • Sur l’Autre face du monde, une longue critique de Jean-Luc Boutel. « Mais l’auteur, en grand spécialiste des littératures dites « populaires » ne va pas se contenter de l’arsenal classique et de toute une magie de bazar. Pour notre plus grand plaisir, il va faire montre d’une habileté et d’une imagination tout à fait remarquable en utilisant un don exceptionnel dont Bartok est investi : le pouvoir de la musique. »
  • Sur le site Sueurs froides, une autre critique, de Patryck Ficini. « Inutile de dire qu’on attend la suite de pied ferme, tant Verschueren a le sens d’un rythme qui ne faiblit jamais. »
  • Dans le numéro 25 de La Tête en l’ère, par le très grand Tyrannosaurus Imperium. « On l’aura compris, il s’agit d’une aventure très référencée avec des pointes d’originalité bien placées et qui comme tout ce que fait Jérôme Verschueren ne craint aucune comparaison avec l’Histoire. »
  • Sur le site d’ActuSF, par Bertrand Tzd. « Mais tout ce récit se fait sur les airs de la musique de Béla Bartók, dont la puissance transcende les mots pour venir vous entourer, en compagnie des fantômes slaves qu’elle invoque, que vous vous attendez presque à voir surgir dans votre salon, tant leur présence imprègne tout le texte. […] Bref, je vous recommande chaudement ce fascicule, rapide et facile à lire, attachant. Et plus encore, de le lire en écoutant le compositeur si vous en avez la possibilité. »
  • Sur Phénix-web, par Bruno Peeters. « Le style de Jérôme Verschueren est alerte, vif, et va droit devant. Très moderne, il n’est pas sans emprunter quelques fois à Frédéric Dard et peut effaroucher les âmes sensibles (sic). Ce fascicule détonnant est à lire en écoutant la Sonate pour deux pianos et percussion. « 

Où acheter le fascicule ?

Vous pouvez le commander sur le site du Carnoplaste, sur amazon, ou l’acheter dans une des librairies suivantes :

  • Bouquinerie Phénomène J (Angers)
  • L’Amour du Noir (Paris V)
  • Terminus Polar (Paris XI)
  • Librairie l’Antre-Monde (Paris XI)
  • Librairie Charlemagne (Toulon)
  • Librairie Obliques (Auxerre)
  • Librairie Calligrammes (Sens)
  • Librairie Atoutalire (Sens)
  • Abraxas Libris (Bécherel)
  • L’Île aux Bouquins (Saint Denis de la Réunion)

Les Aventures de Béla Bartók :

  • 1940 : contre la Veuve Noire du Führer (paru, 2013)
  • Hors-série : Le chevalier noir (paru dans l’anthologie Rétro-fictions, aux éditions ImaJn’ère, 2014)
  • 1941 : et les algorithmes de l’Apocalypse (paru, 2015)
  • 1942 : dans les griffes de Baba Yaga (à paraître)
  • 1943 : et la Main Guidonienne (à paraître)
  • 1944-45 : face à son destin (à paraître)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *